Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Qui parle?

Jeune journaliste, j’essaie de pratiquer ce métier pour "raconter le monde" et donner à voir ce que l'on ignore parfois. « Le voyage ne commence pas au départ et ne finit pas au retour » écrit Kapuscinski dans Mes Voyages avec Hérodote. Pour expliquer la façon dont des gens que nous ne connaissons pas voient le monde et leur vie, il faut être près d’eux. En tentant de mieux comprendre leur point de vue on acceptera mieux la différence et peut-être verra-t-on qu’elle n’est pas si… différente ?

Rechercher

Texte Libre

Sites et blogs photos:
Lens :
le blog photo et multimédia du New York Times, magnifique et instructif
Burn :
webzine photo parrainné par David Alan Harvey
PierreMorel.net :
le blog de Pierre Morel
Photo-Reportage et Co :
le blog de Sandro di Carlo Darsa
Reportages Photos.fr :
actu photo, tutoriels et galeries de jeunes photographes

Archives

Attention, Reportage et Photo déménage !
Vous êtes encore nombreux à venir visiter Reportage et Photo, pourtant cette adresse n'est plus mise à jour. Si vous souhaitez découvrir mes nouveaux articles je vous invite à venir les voir sur Reportageetphoto.fr. Vous êtes donc cordialement invité à venir y découvrir toujours plus d'analyses d'images, d'histoires de reportages et de documentaires multimédia à cette nouvelle adresse, plus pratique et plus belle.
- Antonin Sabot-Lechenet
17 décembre 2009 4 17 /12 /décembre /2009 13:20
La première idée que l'on se fait dans certaines rédactions à propos du journalisme multimédia, c'est que cela coûte cher, et que cela ne sert que pour des sujets magazines, du webdocumentaire. Pourtant, les diaporamas sonores, pour ne citer que ça, sont assez faciles à produire en reportage d'actualité. Je n'en ferai pas trop parce que je travaille au Monde.fr, mais leur couverture du sommet de Copenhague va dans le sens de ce pour quoi je prêche par ici, alors je ne vais pas non plus bouder mon plaisir :  le multimédia appliqué au News.

LeMonde2.JPG

Je l'ai souvent dit ici ou en ai parlé avec certains d'entre vous, il me semble que la couverture de l'actualité chaude a beacoup à gagner en élargissant au multimédia. Les formes sont multiples bien entendu et il n'y a pas de règle absolue, de préférence entre diaporama sonore, vidéo plus texte ou sons ajoutés dans un papier, mais ce que certains appellent le rich media apporte de la profondeur à l'information.

le Monde

Je vous laisse découvrir ces reportages de Raphaëlle Besse-Desmoulières et Bernard Monasterolo. Preuve s'il en fallait encore que oui, on peut faire du multimédia sur le news.

Et puis, cimme ce sommet a aussi été l'occasion de produire des contenus "froids" en amont, je vous renvoit tout de même vers de beaux reportages mutlimédia et des infographies interactives sur le réchauffement clmimatique :

Du côté du New York Times :

NYT2.JPG

Et du Guardian :

guadian-02-copie-1.JPG



Repost 0
Published by Antonin Sabot-Lechenet - dans Inside the Picture
commenter cet article
17 décembre 2009 4 17 /12 /décembre /2009 07:49
Les Etats-Unis d'Amérique ce sont souvent racontées en image. La photographie y est rapidement devenue un vecteur de connaissance de soit, d'identité nationale même dirait on si le terme ne renvoyait pas en ce moment à un débat pour le moins douteux dans nos chaumières. Depuis la Grande dépression à la guerre d'Irak en passant par le Vietnam ou la lutte des droits civiques, il me semble que la société américaine et ses extensions ont cherché dans la photographie une exaltation, peut-être une preuve de sa propre existence ou un miroir dans lequel se regarder l'âme.

-c--Seamus-Murphy.jpg

Aussi, on trouve souvent de belles pépites dans la production des "documentary photographers" américains. Ils sont très forts pour couvrir les conflits armés autour de la planète, mais aussi pour couvrir le quotidien. Ce que nos photographes nationaux ont plus de mal à faire (il me semble) depuis Doisneau et Cartier-Bresson.

Le reportage de Seamus Murphy sur la ville de Providence est dans cette veine. Il a la force de montrer en douceur une ville où la vie n'est pas simple, où il faut d'autant plus se battre pour s'en sortir que la quasi-totalité de la population est noire. La seule porte de sortie semble être l'équipe de football américain dont - bien entendu - le coach est blanc. Et où les rares blancs un peu riches vont tous dans le même lycée privé. C'est signé de l'excellente agence VII, ce qui n'étonnera pas les habitués de ce blog (et de sa colonne de droite).



Repost 0
Published by Antonin Sabot-Lechenet - dans Inside the Picture
commenter cet article
13 décembre 2009 7 13 /12 /décembre /2009 11:14
Un câlin avant d'aller au charbon.
Dans trois minutes il sera sur le ring.

2009-7118.JPGParis, novembre 2009
Repost 0
Published by Antonin Sabot-Lechenet - dans Humeur et poésie
commenter cet article
29 novembre 2009 7 29 /11 /novembre /2009 11:19
En reportage on a parfois la chance d'être invité chez les gens que l'on a rencontré.
On voit alors ce qui se passe le reste du temps.
On peut regarder derrière les draps qui sèchent...
Bamako, Mali, octobre 2009
Repost 0
Published by Antonin Sabot-Lechenet - dans Humeur et poésie
commenter cet article
28 novembre 2009 6 28 /11 /novembre /2009 14:49
Ça y est c'est décidé, j'en ai marre de Twitter. Oui il a fallu le décider, ce n'est pas uniquement venu tout seul. Il y a toujours eu ce petit côté de curiosité malsaine qui fait qu'on a quand même envie de regarder dans le coffre de la voiture même si on sait qu'il y a un cadavre dedans et qu'on va gerber après l'avoir vu. L'envie de connaître la fin de l'histoire même si on sait que c'est Dylan le méchant. C'est un peu ça qui a fait que j'avais quand même envie de savoir qui aurai le dernier mot entre @xternisien et @Anne_JM pour savoir si oui ou non il fallait éjecter Frédéric Lefebvre de twitter. Quand ils ont commencé à se twitter des chansons d'amour, je me suis juste demandé ce que pouvaient bien en penser les gens qui ne les connaissent pas dans la vraie vie...

Je ne vais pas vous la jouer "c'était mieux avant" ou autre syndrome élitiste du genre Facebook c'était mieux quand y' avait moins de monde, parce que c'est quand même ça le but des réseaux sociaux... Mais tout de même, l'ennui c'est installé petit à petit, je trouve de moins en mois de bon liens en gazouillant (alors que je suis plus de monde) et je me demande qui a tué Twitter, qui a décidé qu'on allait remplacer l'obsession morbide de certains médias pour les faits divers par du WTF, du LOL et du Fail NSFW.

Ah oui mais twitter c'est pas que des liens, c'est de la conversation. C'est pour ça qu'on recrute des community managers, pour parler avec les gens. J'ai peut-être pas de bol, mais c'est pas mon taf à moi. Et puis, conversation dites-vous? Je dirais plutôt collection inepte de private joke, ou conciliabule semi-ouvert de grands à la récré. Vous vous souvenez, quand les 3eme au collège parlaient entre eux de leurs parents qui étaient "troooop relous" et que le petit frère de l'un d'entre-eux, "un 6eme", essayait de prendre la parole : "Ouais moi aussi mes parents..." avant qu'il ne finisse sa phrase, tout le monde s'était déjà barré.

Twitter c'est une collection de bouteilles jetées à la mer. Parfois quelqu'un y répond ou la transmet. Souvent, les bouteilles coulent alors que tout le monde les a vues. Twitter c'est l'institutionnalisation du dialogue de sourd et du mépris qui va avec. Tu dis quelque chose petit scarabée, mais je m'en tape. Ne prête-t-on pas à Misspress cette magnifique réplique "moins de 1000 folowers je ne lui parle même pas" ? A une époque on disait qu'un riche faisant n'importe quoi n'était pas fou mais extravagant. Aujourd'hui un exhib'  avec plus de 2000 followers n'est pas exhib' mais extravertit... Alors je refuse de jeter mes bouteilles dans un océan de mépris. Celles qui ne sont pas impliquantes oui, mes liens, ceux des autres, c'est une forme de partage, le lecteur en fait ce qu'il en veux. Mais le reste, ce qui fait en réalité 90% des twits et qui devrait être converation à en croire les twitterers expérimentés? Non. Je les garde pour moi.

Bon en fait tout ça c'est juste que Netvibes était cassé ce matin et que j'étais de mauvaise humeur.

(si j'avais eu le temps, j'aurais quand même mis la musique de M.I.A. en fond sonore, vous savez celle où il y a un bruit de flingue à la fin de chaque phrase)

Repost 0
Published by Antonin
commenter cet article
25 novembre 2009 3 25 /11 /novembre /2009 11:33
Les violences conjugales sont un phénomène important en France et dans le monde. On a parfois l'impression que les autres pays sont beaucoup plus en retard que nous sur la question, et pourtant, en France, une femme meurt tous les trois jours sous les coups de son mari. Proportionnellement ce chiffre équivaut a celui de l'Inde.

Pourtant on voit beaucoup plus d'images des femmes indiennes ou afghanes que des femmes françaises. Loin de moi l'envie de dire que tous les malheurs sont équivalents ou qu'il faut plus traiter l'un ou l'autre, mais se pencher un peu sur nos propres maux n'en est pas moins nécessaire. A voir donc : le reportage de Lizzie Sadin sur les femmes battues (elle a aussi réalisé un sujet "de l'autre côté" sur les hommes) :


(c) Lizzie Sadin

A voir aussi un portfolio du Monde.fr sur le livre Blessures de femmes de Catherine Cabrol. Une belle série de portraits de femmes victimes de maltraitances et qui montre que l'on peut se reconstruire.

Dans d'autres contrées, on ira voir (attention ces images sont très dures) les mutilations infligées aux femmes pakistanaises lorsqu'elles refusent un mariage arrangé, un portfolio du blog All Eyes de Tampa Bay par Emilio Morenatti de l'agence AP.
Repost 0
Published by Antonin Sabot-Lechenet - dans Inside the Picture
commenter cet article
22 novembre 2009 7 22 /11 /novembre /2009 09:29
Il y a des sourires sur leurs lèvres, du soleil dans leurs yeux et des youyous dans leurs voix.
Sans-papiers travaillant à domicile elles viennent de rencontrer un politique qui va "faire le point".
Ministre de l'Immigration, du Travail ou secrétaire d'Etat, elles ne sont pas sûres,
Mais la politique, elles, elles y croient encore.


Paris, novembre 2009.
Repost 0
Published by Antonin Sabot-Lechenet - dans Humeur et poésie
commenter cet article
21 novembre 2009 6 21 /11 /novembre /2009 00:15
Petit tour vendredi matin au Salon des services à la personnes pour une manifestation de femmes sans-papiers (nombreuses dans le secteur de l'aide à domicile). Appareil photo, enregistreur sonore, une consoeur de radio me charrie gentillement : tu fais tout à la fois!  C'est vrai que je jongle un peu après avoir laisser l'Edirol dans les mains de Jean pendant trois semaines en Afrique.

Enfin Wauquiez passe devant les femmes sans-papiers, leur parle un moment. Tout va très vite et je me dis que j'aurai besoin du son et des images donc je tend une main avec l'enregistreur et l'autre déclenche l'appareil photo... ou comment foirer les deux à la fois avec une belle main + Edirol en plein centre de l'image.



Enfin il y aura quand même du bon : un papier pour Le Monde.fr et une galerie FlickR.

Repost 0
Published by Antonin Sabot-Lechenet - dans Elles sont pas fraîches mes nouvelles
commenter cet article
17 novembre 2009 2 17 /11 /novembre /2009 11:50
Je l'ai déjà dit à plusieurs reprises, je ne suis pas un "Digital Native". Comprendre je ne suis pas né avec un clavier à la place du stylo ; et pas non plus, pour les photographes, avec un 12 mégapixel à la place du Brownie Flash. Quand le premier modem que j'ai rencontré m'a dit "connexion à un ordinateur distant" j'ai tapé le nom du type à qui je voulais envoyer un mail à la place du code de connexion. Mais aujourd'hui le net a bouleversé ma façon de voir le photojournalisme et d'accéder aux images.

Quand j'ai commencé à m'intéresser à la photo, je n'y avais en réalité qu'un accès très limité. La principale source d'images étaient les magazines photos. Réponses Photo et Chasseur d'Images en tête. En combinant les deux, je voyais cinq ou six reportages photos par mois. Souvent des classiques qu'il est nécessaire de connaître mais qui finissent par tourner un peu en rond. Bien sûr, venaient s'y ajouter d'utiles conseils techniques et leçons de photo, mais l'univers visuel était assez réduit.

Je disséquais alors chaque numéro, chaque image, avec une attention particulière. J'analysais même les images de lecteurs soumises aux commentaires de la rédaction. Je me demandais comment j'aurais pris cette photo, sous quel angle, en me déplaçant dans quelle position, etc...

Aujourd'hui, je vois entre cinq et dix reportages photo par jour (depuis les simples portfolios au diaporamas sonores, les vrais projets multimédias sont moins nombreux), que je  trouve sur un éventail de plusieurs dizaines de sites différents. Je passe vite sur certains, m'attarde sur d'autres. J'en sélectionne deux ou trois que je signale sur mon blog pour leurs qualités informatives ou esthétique.

Je m'émerveille chaque jour de cette profusion et de la possibilité de voir autant de choses*. Certains reportages que j'aurais à une époque trouvé très bons me paraissent aujourd'hui assez banals car j'ai pu en voir de nombreux du même acabit. A n'en pas douter, le Net a fait monter en flèche mon degré d'exigence en matière de photographie. Difficile aujourd'hui d'ignorer un photographe kashmiri ou palestinien si ses photos sortent de l'ordinaire. Mon passage en Afrique et ma rencontre avec des gens qui n'étaient pas blasés d'Internet comme nous le sommes a renforcé cette impression d'avoir a disposition une masse d'information incroyable.

Je ne saurais dire si cette masse d'information a permis d'améliorer ma pratique de la photo. Affiner son regard est nécessaire à la pratique photographique mais pas suffisant.  Mais il est certain que cela me permets de mieux me situer
, de découvrir des styles d'images, des rendus de couleur ou des densités que je n'imaginais pas possibles. Après le nécessaire travail d'analyse et de tri, la somme d'images que l'on voit permet de mesurer le chemin qu'il reste à parcourir.

*comme il faut bien trier dans tout ça, voici mes principales sources en matière de photo : Sur ma page netvibes publique   ou en fichier OPML.

Repost 0
Published by Antonin Sabot-Lechenet - dans Inside the Picture
commenter cet article
15 novembre 2009 7 15 /11 /novembre /2009 12:09
A Dakar, pas un jour sans un embouteillage monstre.
A côté, nos "migrations pendulaires" sont de sympathiques sorties du dimanche.
Pourtant des transports en communs... il y en a.
C'est à n'y rien comprendre.



Dakar, novembre 2009.
Repost 0
Published by Antonin Sabot-Lechenet - dans Humeur et poésie
commenter cet article

Articles Récents

  • Reportage et photo évolue
    La vie du blog Reportage et photo prend une autre dimension. Après une tentative de nouveau départ sous Wordpress, il devient un vrai site à part entière et devient donc Reportageetphoto.fr (ça en jette hein!). Vous êtes donc cordialement invité à venir...
  • Sélection de photos du conflit Libyen
    Reportage et photo déménage ! Je vous invite à retrouver ce nouvel article sur mon nouveau blog. C'est par là !
  • Maintenant les policiers doivent payer leur café !
    S'il est un poids dont les Tunisiens sont heureux de s'être débarrassés, c'est bien celui que faisait peser sur eux la police. Autrefois omniprésente et capable de tous les abus de pouvoir, des plus graves aux plus insignifiants et donc blessants, elle...
  • Tunisie : "Même ma grand-mère connait les proxys"
    La censure d'Internet en Tunisie a vécu. Les jeunes ici connaissaient bien les moyens de la contourner mais maintenant tout est en accès libre, même, s'amusent certains blogueurs tout en jurant ne pas vraiment être allé voir, les sites pornographiques....
  • MAM et Fillon sont dans un avion...
    ...Et ça fait bien rire les Tunisiens. Pour preuve, voir cette excellente caricature du dessinateur blogueur Seif Nechi (cliquez pour agrandir) : (le mot sur le tableau, Ja'ala, veut dire "pot de vin" de manière très vulgaire, une belle première leçon...
  • Combien de temps pour oublier 23 ans de dictature ?
    Dans les rues de Tunis, la fierté déborde. Il y a beaucoup de gens qui vous abordent comme pour vous prendre à témoin de ce qui s'est passé dans le pays, de ce qui s'y passe encore et de ce qui va changer. « Alors tu as vu ? », interrogent-ils, sans avoir...
  • Tunis manifeste toujours
    La Tunis nouvelle est en effervescence. Depuis que Ben Ali a fuit, la plupart des gens sont bien retournés au travail, mais pourtant il reste impossible de recenser tous les mouvements, toutes les manifestations, qui agitent encore la capitale tunisienne,...

A voir sur le Web

A lire sur le Web