Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Qui parle?

Jeune journaliste, j’essaie de pratiquer ce métier pour "raconter le monde" et donner à voir ce que l'on ignore parfois. « Le voyage ne commence pas au départ et ne finit pas au retour » écrit Kapuscinski dans Mes Voyages avec Hérodote. Pour expliquer la façon dont des gens que nous ne connaissons pas voient le monde et leur vie, il faut être près d’eux. En tentant de mieux comprendre leur point de vue on acceptera mieux la différence et peut-être verra-t-on qu’elle n’est pas si… différente ?

Rechercher

Texte Libre

Sites et blogs photos:
Lens :
le blog photo et multimédia du New York Times, magnifique et instructif
Burn :
webzine photo parrainné par David Alan Harvey
PierreMorel.net :
le blog de Pierre Morel
Photo-Reportage et Co :
le blog de Sandro di Carlo Darsa
Reportages Photos.fr :
actu photo, tutoriels et galeries de jeunes photographes

Archives

Attention, Reportage et Photo déménage !
Vous êtes encore nombreux à venir visiter Reportage et Photo, pourtant cette adresse n'est plus mise à jour. Si vous souhaitez découvrir mes nouveaux articles je vous invite à venir les voir sur Reportageetphoto.fr. Vous êtes donc cordialement invité à venir y découvrir toujours plus d'analyses d'images, d'histoires de reportages et de documentaires multimédia à cette nouvelle adresse, plus pratique et plus belle.
- Antonin Sabot-Lechenet
18 février 2008 1 18 /02 /février /2008 22:09

Six à trois à la mi-temps, dix à cinq au coup de sifflet final. Le score est sévère, mais les sportifs d'un jour n'ont pas la défaite amère. Et pour cause. La rencontre qui s'achève opposait des candidats parisiens aux élections municipales à des SDF et mal-logés. Réunis place des Vins-de-France dans le XII° arrondissement de Paris, les politiques sont venus signer une charte pour le logement proposée par le Secours catholique. Les sans-domiciles eux, sont venus parler de leur situation.
« Je vis à l'hôtel, c'est très sale. Le plafond est troué, des fois il pleut dans la maison ». Un homme lit au haut-parleur des phrases écrites par un jeune enfant. Sur le terrain se succèdent des équipes de candidats Modem, Verts et UMP. Les rencontres sont amicales et les différents partis ne jouent pas les uns contre les autres mais seulement contre les équipes de SDF. « Le but était de provoquer la rencontre, explique Thierry Arnold responsable parisien de l'organisation caritative. Mais aussi de faire prendre des engagements aux candidats. »
Et engagements il y a. La charte est affichée dans une tente non-loin du terrain de foot. Davantage d'hébergements pour les SDF, plus de logements sociaux, prévention des expulsions, réhabilitation de l'habitat insalubre et mise en oeuvre de la loi sur le logement opposable.






Une seule tête de liste sur le terrain

Corinne Lepage, candidate Modem dans le XII° arrondissement, paraphe le texte. D'autres candidats ont déjà approuvé la charte, comme Denis Baupin pour les Verts, Michèle Blumenthal pour le PS ou Jean-Marie Cavada pour l'UMP.
Les familles mal-logées aimeraient bien y croire. Sur le bord du terrain, Soulouha, mère de famille de 42 ans confie: « On vit avec quatre enfants et mon mari dans 25m2. On a aucune intimité depuis cinq ans alors même qu'on est régularisés depuis trois années. » Son fils de 17 ans, Jimmy, sort du terrain en nage. Les Verts ont une bonne défense. « Ils ont trouvé quelque chose pour qu'on puisse se rencontrer et après ils vont peut-être nous aider, analyse le jeune homme. Même si parfois ils ne viennent que parce que les élections sont proches. » « On espère qu'ils vont tenir leurs promesses » conclut sa mère.
C'est au tour de Claude-Annick Tissot, candidate UMP dans le XI° arrondissement d'enfiler les crampons. Elle sera la seule tête de liste à entrer en jeu. Les autres sont restées prudemment sur la touche. L'occasion de vérifier si les élections se gagnent bien au contact, sur le terrain. 

 

Repost 0
Published by Antonin Sabot-Lechenet - dans Tintin grand reporter
commenter cet article
17 février 2008 7 17 /02 /février /2008 12:05
Les jeunes Moldaves aiment les jeux sur Internet. Alors quand maman va faire les courses, ils en profitent pour prendre place dans un cybercafé. 

undefined

Chips, soda et écran. Trio gagnant.

Repost 0
Published by Antonin Sabot-Lechenet - dans Humeur et poésie
commenter cet article
14 février 2008 4 14 /02 /février /2008 15:24
De nombreux Transnistriens se mettaient à chanter une petite contine lorsque je leur disait mon nom.

C'est l'histoire du petit Antoshka qui doit aller ramasser des pommes de terre. Un peu fainéant, il refuse à chaque fois d'aller aider ses  camarades... mais lorsque ceux-ci vont manger le fruit de leurs récoltes,  le garnement a une surprise.






`
- Antoshka, Antoshka,
pojdem kopat' kartoshku!
- Antoshka, Antoshka,
pojdem kopat' kartoshku!

Tili-tili, trali-wali,
eto my ne prochodili, eto nam ne zadawali,
param-pam-pam,
param-pam-pam

- Antoshka, Antoshka,
sygraj nam na garmoshke!
- Antoshka, Antoshka,
sygraj nam na garmoshke!

Tili-tili, trali-wali,
eto my ne prochodili, eto nam ne zadawali,
param-pam-pam,
param-pam-pam

- Antoshka, Antoshka,
gotow' k obedu loshku!
- Antoshka, Antoshka,
gotow' k obedu loshku!

Tili-tili, trali-wali,
eto bratzy mne po sile, otkashus' teper' edwa li
param-pam-pam,
param-pam-pam
Repost 0
Published by Antonin Sabot-Lechenet - dans Tintin grand reporter
commenter cet article
13 février 2008 3 13 /02 /février /2008 23:54

Pour ceux qui ne l'auraient pas encore vu, le Prix World press a été décerné au photographe britannique Tim Hetherington, pour sa photo d'un soldat américain en Afghanistan.

Mais le World Press récompense aussi de nombreux autres photographes, dans une bonne dizaine de catégorie (à chaque fois en "single photo" pour une seule photo et en "story" pour une série d'images). J'attire donc votre attention sur le lauréat du troisième prix de la catégorie "General News". Il s'agit de Laurent Gerbehaye qui avaient accomagné les étudiants du CFJ et de l'Ihecs (de Bruxelles) en reportage en Egypte l'an dernier. 

Il m'avait beaucoup aidé pour ma série de photos dans le
delta du Nil. Encore merci et surtout bravo à lui !

Repost 0
Published by Antonin Sabot-Lechenet - dans Inside the Picture
commenter cet article
10 février 2008 7 10 /02 /février /2008 13:31
Désormais, sous le palais de la tyrannie passe le boulevard de la Liberté.

undefined




Nétiquettes : Roumanie Photo
Repost 0
Published by Antonin Sabot-Lechenet - dans Humeur et poésie
commenter cet article
10 février 2008 7 10 /02 /février /2008 12:08

"Maintenant, je préfère laisser parler les images" explique James Nachtwey, voix grave et posée. Images du sida, du paludisme et de la tuberculose. Images des maladies ifesctieuses qui ravagent le Tiers-Monde quand l'Occident a presque réussi à s'en débarasser. Comment ne pas les laisser parler ces images face à cet homme au regard profond, un des plus grands photojournalistes du monde ?

undefined


Il est pourtant discret. Même placé au centre des attentions il n'est pas expansif. Les gens qui ce soir de vernissage entrent au Laboratoire ne le remarquent même pas. Pourtant pour celui qui a déjà vu son visage, impossible de le manquer. L'homme dégage une force intérieure impressionnante. 

Attentif, il écoute l'air heureux le jeune photographe qui vient lui serrer la main, ému : "C'est grâce à vous que j'ai voulu devenir photojournaliste" lui dit-il bafouillant. Ses yeux sondent ses interlocuteurs, soutient leur regard de manière rassurante.

"Il ne fait pas qu'observer, il partage" confirme Anne Goldfeld qui a monté le projet de "Combat pour la vie" avec le photographe. Il partage la douleur des gens qu'il photographie et c'est ce qui donne toute leur force a ses images.

undefined


Encore une fois, les photographies de James Nachtwey ont une force hors du commun. Il est toujours au plus près des gens qu'il photographie. Le cadrage est parfait. On a l'impression que le moindre changement de cadre ferait perdre quelque chose à l'image. Ici on perdrait de la force, là des information nécessaires à la compréhension. James Nachtwey fait tout entrer dans son cadre : explications, contexte, émotions... et finalement la chose la plus importante qui soit : l'humanité.

undefined

 

 

"Combat pour la vie", photographies de James Nachtwey et portraits vidéo d'Asa Mader, jusqu'au 10 Mars au Laboratoire, 4 rue du Bouloi, paris 1er. Entrée 6 et 4,5 euros.
Conférence d'Anne Goldfeld le 12 février qui témoignera de la façon dont la démarche de James Nachtwey a influencé sa propre expérience de médecin (entrée libre).
Contact:  Le Laboratoire : 01 78 09 49 50 ; www.lelaboratoire.org




Nétiquettes : Photojournalisme Nachtwey conflits
Repost 0
Published by Antonin Sabot-Lechenet - dans Inside the Picture
commenter cet article
9 février 2008 6 09 /02 /février /2008 14:08
Pour ceux qui était intéressés, je viens d'avoir l'info : le vernissage de l'exposition de james Nachtwey est bien ce soir, samedi, de 19h à 21heures. 

Par contre, mauvaise nouvelle, il faut avoir une invitation pour y entrer...
Repost 0
Published by Antonin Sabot-Lechenet - dans Elles sont pas fraîches mes nouvelles
commenter cet article
5 février 2008 2 05 /02 /février /2008 22:47

Je ne peux résister à l'envie de vous l'annoncer : le photographe de guerre James Nachtwey va bientôt être exposé à Paris.

Parmi les photographes de guerre, James Nachtwey est sûrement le plus connu. Il est en tout cas l'un de ceux dont on reconnaît l'esthétique au premier coup d'oeil. L'homme a fait de la phrase de Cappa "If your picture is not good enough, it's that you're not close enough" sa devise.

De part le monde, conflit après conflit, désastre après désastre, il se place toujours au plus près de ceux qui souffre. Il se veut leur porte-voix.

undefined

Ses photos seront exposées du 9 février au 17 mars à la galerie parisienne Le Laboratoire, 4 rue du Bouloi, dans le 1er arrondissement.
 



Nétiquettes : Photojournalisme Nachtwey conflits
Repost 0
Published by Antonin Sabot-Lechenet - dans C pas d'la confiture - C d'la culture !
commenter cet article
3 février 2008 7 03 /02 /février /2008 00:56
Le dictateur avait tout un pays à ses pieds.
Les plus grandes avenues portaient son nom.
Sur la plus grande des grandes avenues, il s'était fait construire un palais.
Le plus grand des grands palais.
Et puis la neige est tombée sur le dictateur...


Sous la neige du cimetière civil de Bucarest repose l'ancien dirigeant de la République socialiste de Roumanie


Nétiquettes : Roumanie Photo
Repost 0
Published by Antonin Sabot-Lechenet - dans Humeur et poésie
commenter cet article
2 février 2008 6 02 /02 /février /2008 17:47
Petites histoires multimédia, épisode 1
Le diaporama multi-sujet, de Time au Figaro.fr

En ce moment, Reportage et Photo s'intéresse beaucoup au reportage multimédia. La série Petites histoires multimédia s'attachera a mettre en lumière certains éléments qui peuvent composer ce mode de narration nouveau. Il s'agira de voir que ce type de reportage n'est pas sorti de nulle part et que l'on peut gagner à y intégrer des éléments provenant de médias plus anciens.

Le diaporama, suite ou déroulement de photographies, est utilisé par de nombreux sites Internet de médias. C'est, pour eux, la façon la plus simple de présenter un condensé d'actualité en image. C'est ce que nous appelons ici le "diaporama multi-sujet", c'est-à-dire une suite d'images dont les sujets ne sont pas forcément liés.

Ainsi, le site Internet Le Figaro.fr présente chaque jour un "Arrêt sur image, la sélection du Figaro Magazine", soit une sélection de six ou sept photographie qui représentent les informations les plus marquantes, ou les plus visuellement fortes du jour. D'autres sites comme Le Monde.fr pratiquent couramment ce mode de traitement de l'image.

Une remarque cependant : cette "sélection" est en réalité souvent opérée en amont par les agences photos elles-mêmes. Dans son service Internet, l'Agence France Presse (AFP) propose en effet les "Photos du jour", soit environ six images par jour, soit liées à l'actualité du jour, soit insolites et spectaculaires. Ce service étant compris dans le pack de dépêches, le travail est alors facile pour les rédactions web et il serait bête de s'en priver.

Ce mode de traitement de l'info par l'image, facile à mettre en oeuvre, se révèle aussi assez attrayant. Il ne faut pas longtemps pour le parcourir et pour découvrir des images souvent fortes et marquantes. Aussi le media web n'est-il pas le seul à la mettre en oeuvre.

Certains magazines papier se sont mis à utiliser un dérivé de diaporama. Ainsi, le magazine américain Time a-t-il créé une sorte de diaporama dans ses premières pages :


diapo-TIMES.jpg
Des images des quatres coins de la planète courent le long d'une double page. Les infos qu'elles contiennent ne se retrouveront probablement pas dans le reste du magazine, mais peut-être la semaine suivante.

Difficile de dire qui est arrivé en premier, mais il est certain que web et papier s'influencent mutuellement. Ils apprennent l'un de l'autre et leurs manières de fonctionner se ressemblent pour que le lecteur ne s'y perde pas trop et retrouve des usages communs.

Repost 0
Published by Antonin Sabot-Lechenet - dans Inside the Picture
commenter cet article

Articles Récents

  • Reportage et photo évolue
    La vie du blog Reportage et photo prend une autre dimension. Après une tentative de nouveau départ sous Wordpress, il devient un vrai site à part entière et devient donc Reportageetphoto.fr (ça en jette hein!). Vous êtes donc cordialement invité à venir...
  • Sélection de photos du conflit Libyen
    Reportage et photo déménage ! Je vous invite à retrouver ce nouvel article sur mon nouveau blog. C'est par là !
  • Maintenant les policiers doivent payer leur café !
    S'il est un poids dont les Tunisiens sont heureux de s'être débarrassés, c'est bien celui que faisait peser sur eux la police. Autrefois omniprésente et capable de tous les abus de pouvoir, des plus graves aux plus insignifiants et donc blessants, elle...
  • Tunisie : "Même ma grand-mère connait les proxys"
    La censure d'Internet en Tunisie a vécu. Les jeunes ici connaissaient bien les moyens de la contourner mais maintenant tout est en accès libre, même, s'amusent certains blogueurs tout en jurant ne pas vraiment être allé voir, les sites pornographiques....
  • MAM et Fillon sont dans un avion...
    ...Et ça fait bien rire les Tunisiens. Pour preuve, voir cette excellente caricature du dessinateur blogueur Seif Nechi (cliquez pour agrandir) : (le mot sur le tableau, Ja'ala, veut dire "pot de vin" de manière très vulgaire, une belle première leçon...
  • Combien de temps pour oublier 23 ans de dictature ?
    Dans les rues de Tunis, la fierté déborde. Il y a beaucoup de gens qui vous abordent comme pour vous prendre à témoin de ce qui s'est passé dans le pays, de ce qui s'y passe encore et de ce qui va changer. « Alors tu as vu ? », interrogent-ils, sans avoir...
  • Tunis manifeste toujours
    La Tunis nouvelle est en effervescence. Depuis que Ben Ali a fuit, la plupart des gens sont bien retournés au travail, mais pourtant il reste impossible de recenser tous les mouvements, toutes les manifestations, qui agitent encore la capitale tunisienne,...

A voir sur le Web

A lire sur le Web