Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui parle?

Jeune journaliste, j’essaie de pratiquer ce métier pour "raconter le monde" et donner à voir ce que l'on ignore parfois. « Le voyage ne commence pas au départ et ne finit pas au retour » écrit Kapuscinski dans Mes Voyages avec Hérodote. Pour expliquer la façon dont des gens que nous ne connaissons pas voient le monde et leur vie, il faut être près d’eux. En tentant de mieux comprendre leur point de vue on acceptera mieux la différence et peut-être verra-t-on qu’elle n’est pas si… différente ?

Rechercher

Texte Libre

Sites et blogs photos:
Lens :
le blog photo et multimédia du New York Times, magnifique et instructif
Burn :
webzine photo parrainné par David Alan Harvey
PierreMorel.net :
le blog de Pierre Morel
Photo-Reportage et Co :
le blog de Sandro di Carlo Darsa
Reportages Photos.fr :
actu photo, tutoriels et galeries de jeunes photographes

Archives

Attention, Reportage et Photo déménage !
Vous êtes encore nombreux à venir visiter Reportage et Photo, pourtant cette adresse n'est plus mise à jour. Si vous souhaitez découvrir mes nouveaux articles je vous invite à venir les voir sur Reportageetphoto.fr. Vous êtes donc cordialement invité à venir y découvrir toujours plus d'analyses d'images, d'histoires de reportages et de documentaires multimédia à cette nouvelle adresse, plus pratique et plus belle.
- Antonin Sabot-Lechenet
26 mars 2007 1 26 /03 /mars /2007 10:58
Pour se laver, un grand bidon bleu et deux bassines rouges. Pour laver le linge, deux bassines vertes ou jaunes. Pour chercher l’eau, pour recueillir l’huile de palme, la bière de banane, de grands et vieux bidons à essence blancs. Pour faire la cuisine, tout un tas de petites bassines, assiettes en plastique aux couleurs vives.

Lorsque la pluie tombe sur l’Afrique, les bords des maisons s’habillent de bassines et autres récipients en plastique. Etrange rituel lorsque l’on sait qu’il y a à peine cinquante ans (soixante peut-être suivant les régions), les Africains d’Ouganda, de Tanzanie où d’ailleurs ne connaissaient que la terre cuite pour leurs récipients.


   Le plastique, et encore plus le bidon en plastique a bouleversé leur mode de vie. La première réflexion qui vient à celui qui partage le quotidien d’un foyer tanzanien est que moins on a d’eau, plus il faut paradoxalement de récipients pour la conserver.

 Lorsqu’il devra se laver, et qu’il verra la quantité d’eau qui lui est offerte par ses hôtes (une quantité déjà bien supérieure à celle que ses hôtes utilisent pour eux-mêmes bien entendu), il se rendra vite compte du caractère précieux de ce liquide. Il comptera alors le nombre de bassines qu’il faudra pour ne pas en gâcher. En plus du contenant principal, il lui en faudra au moins deux autres. L’un servant à récupérer l’eau qu’il se verse dessus avec l’autre. Il pourra ainsi la réutiliser.

Le plastique a aussi amené un grand changement du rôle des enfants dans la société rurale africaine. Du temps où la terre cuite dominait, les récipients étaient beaucoup trop lourds pour que des enfants de moins de 12 ou 13 ans puissent les porter.

 

    Aller chercher l’eau, souvent loin, était donc une tâche de plus dévolue aux femmes. Tôt le matin, avant de s’atteler à la cuisine et au travail des champs, les femmes se rendaient au puit ou à la rivière pour chercher le précieux liquide. Désormais, les puits sont plus nombreux, et surtout ce sont les enfants qui accourent de tous les villages alentours pour chercher de l’eau.

 


 

 Une armée de gosses se rejoint au puit et joue à se jeter de l’eau, fait la course au milieu des hautes herbes avec des bidons blancs. Bien sûr, au retour, il faut toujours porter les 10 litres d’eau, mais il n’y a pas en plus 7 ou 8 kg de terre sur la tête des gosses.

Partager cet article

Published by Antonin Sabot-Lechenet - dans Tintin grand reporter
commenter cet article

commentaires

Antonin 21/02/2009 15:09

Bonjour, je vous ai envoyé un mail à ce propos.

ulukaya 21/02/2009 11:30

Merci pour ces photos Je prepare une expos de peinture sur l'enfant et l'eau Vos photos correspondent a mes envie de peindre me permettez vous de les utiliser? merci de me repondre rapidement je suis en pleint travail et motiver!!!

Articles Récents

  • Reportage et photo évolue
    La vie du blog Reportage et photo prend une autre dimension. Après une tentative de nouveau départ sous Wordpress, il devient un vrai site à part entière et devient donc Reportageetphoto.fr (ça en jette hein!). Vous êtes donc cordialement invité à venir...
  • Sélection de photos du conflit Libyen
    Reportage et photo déménage ! Je vous invite à retrouver ce nouvel article sur mon nouveau blog. C'est par là !
  • Maintenant les policiers doivent payer leur café !
    S'il est un poids dont les Tunisiens sont heureux de s'être débarrassés, c'est bien celui que faisait peser sur eux la police. Autrefois omniprésente et capable de tous les abus de pouvoir, des plus graves aux plus insignifiants et donc blessants, elle...
  • Tunisie : "Même ma grand-mère connait les proxys"
    La censure d'Internet en Tunisie a vécu. Les jeunes ici connaissaient bien les moyens de la contourner mais maintenant tout est en accès libre, même, s'amusent certains blogueurs tout en jurant ne pas vraiment être allé voir, les sites pornographiques....
  • MAM et Fillon sont dans un avion...
    ...Et ça fait bien rire les Tunisiens. Pour preuve, voir cette excellente caricature du dessinateur blogueur Seif Nechi (cliquez pour agrandir) : (le mot sur le tableau, Ja'ala, veut dire "pot de vin" de manière très vulgaire, une belle première leçon...
  • Combien de temps pour oublier 23 ans de dictature ?
    Dans les rues de Tunis, la fierté déborde. Il y a beaucoup de gens qui vous abordent comme pour vous prendre à témoin de ce qui s'est passé dans le pays, de ce qui s'y passe encore et de ce qui va changer. « Alors tu as vu ? », interrogent-ils, sans avoir...
  • Tunis manifeste toujours
    La Tunis nouvelle est en effervescence. Depuis que Ben Ali a fuit, la plupart des gens sont bien retournés au travail, mais pourtant il reste impossible de recenser tous les mouvements, toutes les manifestations, qui agitent encore la capitale tunisienne,...

A voir sur le Web

A lire sur le Web