Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui parle?

Jeune journaliste, j’essaie de pratiquer ce métier pour "raconter le monde" et donner à voir ce que l'on ignore parfois. « Le voyage ne commence pas au départ et ne finit pas au retour » écrit Kapuscinski dans Mes Voyages avec Hérodote. Pour expliquer la façon dont des gens que nous ne connaissons pas voient le monde et leur vie, il faut être près d’eux. En tentant de mieux comprendre leur point de vue on acceptera mieux la différence et peut-être verra-t-on qu’elle n’est pas si… différente ?

Rechercher

Texte Libre

Sites et blogs photos:
Lens :
le blog photo et multimédia du New York Times, magnifique et instructif
Burn :
webzine photo parrainné par David Alan Harvey
PierreMorel.net :
le blog de Pierre Morel
Photo-Reportage et Co :
le blog de Sandro di Carlo Darsa
Reportages Photos.fr :
actu photo, tutoriels et galeries de jeunes photographes

Archives

Attention, Reportage et Photo déménage !
Vous êtes encore nombreux à venir visiter Reportage et Photo, pourtant cette adresse n'est plus mise à jour. Si vous souhaitez découvrir mes nouveaux articles je vous invite à venir les voir sur Reportageetphoto.fr. Vous êtes donc cordialement invité à venir y découvrir toujours plus d'analyses d'images, d'histoires de reportages et de documentaires multimédia à cette nouvelle adresse, plus pratique et plus belle.
- Antonin Sabot-Lechenet
27 février 2009 5 27 /02 /février /2009 15:53
Ce n'est pas trop mon habitude de parler ici du petit monde du web hors des cadres du multimédia ou de traiter de sujets politiques... mais je me permets un petit commentaire sur un mouvement qui est en train de monter sur Internet et que vous avez sans doute rencontré ailleurs : le "black out" anti-Hadopi (la prochaine loi sur Internet).

Ce que je trouve intéressant dans ce mouvement est la nouvelle forme de mobilisation qu'il amène... et la question que cela pose. Rapidement, pour ceux qui ne sont pas au courant, il s'agit de placer sur son blog une petite bannière noire pour montrer ce que serait le web si la loi Hadopi était adoptée :

HADOPI - Le Net en France : black-out

Ce qui m'interroge, c'est l'efficacité de cette mesure. Cela m'a remis en mémoire un article du mois dernier sur des manifesttion virtuelles en Hongrie Bulgarie, dont le résultat a été... RIEN. Des types ont passé des heures à se parler sur Internet, à monter des groupes de soutien sur Facebook ou autre, pour rien. Les autorités se sont bien marré ont fait semblant de regarder pour que les gens ne se croient pas obligés d'aller plus loin et puis ont fait passer ce qu'ils voulaient derrière.

De là à poser la question de la réalité des mouvements sociaux sur Internet, il n'y a qu'un pas. La facilité ne déconnecte-t-elle pas de la réalité ? Si cette loi Hadopi, comme certains le disent, a été pensée par des gens qui ne connaissent pas Internet, quelle peur leur feront quelques bannières postées sur des blogs ?

Cela pose aussi des question sur l'avenir des mouvements sociaux : si à l'avenir la mobilisation se limite à ce genre de pratique, aboutira-t-elle? S'il est évident qu'Internet est un lieu de débat, peut-il être vraiment mobilisateur?

Bref, je n'ai pas de réponses alors voici l'article en question, dont jai pour le moment perdu la source, je la pose dès que je peux:

BULGARIE  •  La génération Internet ne sait pas manifester
Depuis deux semaines, des manifestants demandent la démission du gouvernement. Mais ils s'y prennent mal, très mal, estime un journaliste de la "génération 1997".
"Comme j'aimerais/Me promener dans la forêt/Mais je n'en ai pas trop envie…" S'il fallait écrire un haïku au sujet des manifestations bulgares, ce serait certainement celui-là. La protestation – ce reflet du génie national – s'est enlisée pour devenir le symbole de la paresse sociale. La Bulgarie n'est pas la Grèce. Et la Bulgarie n'est pas non plus l'Europe. La preuve nous en a été apportée par ces manifestants des derniers jours et, surtout, par ce qu'ils ont obtenu. C'est-à-dire rien. Enfin, si : en province, les fans du Premier ministre Sergueï Stanichev [du Parti socialiste, ex-communiste, traditionnellement plus implanté dans les campagnes] n'ont pas pu cacher leur satisfaction : "Ces connards de Sofiotes se sont enfin pris une bonne branlée !"
Cette génération-là n'est pas méchante, elle est bête
Quelques personnes ont essayé de nous expliquer pourquoi il valait mieux manifester sur la Toile plutôt que devant le Parlement : sur Internet, il fait moins froid et on ne se fait pas taper dessus. Le pouvoir est entièrement d'accord : "Continuez à protester sur le web, chers compatriotes, vous êtes très bien là-bas !" Chez nous, la modernité sert de prétexte à glander et non à mieux travailler. La génération Internet n'existe en fait que sur Internet. Comme l'a remarqué une consœur, la première manifestation aura au moins permis de mettre un visage derrière chaque internaute. Cette génération-là n'est pas mé­chante, elle est bête. Et inoffensive. Entre un flic en tenue de combat et un personnage de jeu en ligne, il y a quand même une différence ! Ce qui n'empêche pas cette génération – une poignée d'enfants de la ville – de continuer à croire qu'elle peut changer les choses avec sa souris. C'est de la pure paresse, les gars, reconnaissez-le. N'importe quel militant de n'importe quel pays vous dira que, si vous voulez faire tomber un gouvernement, vous devez être prêts à vous faire casser la figure. Et, pour cela, il faut commencer par sortir de chez soi, les enfants. Sinon, c'est votre grand-mère qui continuera à décider de votre avenir en allant consciencieusement déposer son bulletin dans l'urne pendant que vous faites joujou avec vos souris.
"On vous avait pourtant prévenus !"
Et puis, une manifestation pacifique – portée aux nues par les médias – ne peut que chatouiller la botte de ceux qui vous ont tapé sans raison il y a une semaine. C'est l'autre grande astuce du gouvernement Stanichev. Faire croire à l'opinion publique que vous êtes des canailles, évoquer la présence d'une bombe pour mieux disperser la manifestation. Ça a tellement bien marché qu'il faut désormais s'attendre à ce qu'ils nous fassent le coup à chaque nouveau mouvement de protestation. Dans n'importe quel autre pays, quand les forces de l'ordre s'en prennent à des innocents, l'opinion publique réagit et demande des comptes. Chez nous, cela a provoqué des vivats dans les bistrots en l'honneur du ministre de l'Intérieur. Vous avez voulu refaire le mouvement de protestation de 1997 [mené à l'initiative des étudiants, il a provoqué la chute des néocommunistes], mais cela a tourné à la farce. On vous avait pourtant mis en garde ! Vous n'avez pas cherché à associer les leaders du mouvement d'il y a douze ans, vous n'avez pas proclamé une grève étudiante… Et, surtout, vous n'avez pas pu imaginer la forme que devait prendre cette protestation. La manif est une sorte de théâtre, il faut que chacun sache quel est son rôle. Mais, avant de savoir comment protester, il faut surtout savoir pourquoi.
 


Partager cet article

Published by Antonin Sabot-Lechenet - dans Elles sont pas fraîches mes nouvelles
commenter cet article

commentaires

Pierre Morel 02/03/2009 13:03

Je souscris entièrement à ton billet qui fait un peu contrepoint à toute la déferlante bien pensante et médiatique qui glorifie internet comme nouvel espace des luttes (les élections se font sur internet, les groupes facebook changent des choses, etc etc).Dans le cadre des mouvements sociaux, internet peut et doit jouer un role d'outil, de portail, de fédération et pas un role de manifestation ou être la fin en soit d'une mobilisation.Internet comme outils militant, beaucoup l'on compris dès le début, bien avant Rue89 et tout le web dit participatif.C'était (et c'est toujours pour certains) les sites du réseau Indymedia, les Samzidat, les portails anti-sommet et les très nombreuses listes de discussions des associations ou des collectifs divers.Internet peut permettre de véhiculer de l'information militante de manière très large et à moindre cout. Le reste ça se fait dans la rue, pavé à la main ;).

zakarias 28/02/2009 08:49

Antonin, te dire simplement que tu as tellement raison d'avoir les boules sur l'état franco-parisien, que  nous il nous semble qu'il va falloir le quitter définitivement, comme d'autres camarades l'ont fait déjà ces dernières années.Ns croyons désormais qu'il n'y a plus rien à attendre de cet état de merde ...

Antonin 27/02/2009 17:55

@antoine... pas mal avec marqué en gros Bulgarie j'arrive à me planter, comme quoi quand on a une idée en tête... Pour HDready, c'est sûr qu'vec en plus tout le monde de l'industrie "réelle" qui voudrait le dégommer, qu'il arrête en signe de protestation aurait plutôt l'effet inverse @laurent: La Grece et la Corée, ça a fonctionné parcequ'il y avait des types dans la rue, Internet a aidé mais on ne pourra jamais prouver que ça ne ce serait pas passé s'il n'y avait eu que le téléphone, voire même pas de téléphone. Pour le tangible c'est sûr.  Sinon c'est comme faire la bouffe avec la Wii... ça donne faim mais ça ne rempli pas le bide : effet inverse de la vraie cuisine... donc ce genre de mobilisation ça peut aboutir à l'effet inverse = on est encore plus dégoûté une fois que la loi est passé puisqu'on a limpresion d'avoir fait quelque chose qui ne sert à rien...

Laurent 27/02/2009 17:10

ça sert à ça : http://www.ogilvy-pr.fr/2008/quel-est-le-point-commun-entre-la-coree-du-sud-et-la-grece-il-sagit-dinfluence-digitale/on est par contre bien d'accord qu'il s'agit d'un support de mobilisation, et que du "tangible" doit avoir lieu au risque de ne...rien transformer du tout.

antoine 27/02/2009 17:08

gaffe, c'est la Bulgarie, et non la Hongrie dans la note :)Et effectivement, ce n'est pas le changement d'avatar de fullhdready et autres qui fera faire marche arrière sur la loi hadopi.

Articles Récents

  • Reportage et photo évolue
    La vie du blog Reportage et photo prend une autre dimension. Après une tentative de nouveau départ sous Wordpress, il devient un vrai site à part entière et devient donc Reportageetphoto.fr (ça en jette hein!). Vous êtes donc cordialement invité à venir...
  • Sélection de photos du conflit Libyen
    Reportage et photo déménage ! Je vous invite à retrouver ce nouvel article sur mon nouveau blog. C'est par là !
  • Maintenant les policiers doivent payer leur café !
    S'il est un poids dont les Tunisiens sont heureux de s'être débarrassés, c'est bien celui que faisait peser sur eux la police. Autrefois omniprésente et capable de tous les abus de pouvoir, des plus graves aux plus insignifiants et donc blessants, elle...
  • Tunisie : "Même ma grand-mère connait les proxys"
    La censure d'Internet en Tunisie a vécu. Les jeunes ici connaissaient bien les moyens de la contourner mais maintenant tout est en accès libre, même, s'amusent certains blogueurs tout en jurant ne pas vraiment être allé voir, les sites pornographiques....
  • MAM et Fillon sont dans un avion...
    ...Et ça fait bien rire les Tunisiens. Pour preuve, voir cette excellente caricature du dessinateur blogueur Seif Nechi (cliquez pour agrandir) : (le mot sur le tableau, Ja'ala, veut dire "pot de vin" de manière très vulgaire, une belle première leçon...
  • Combien de temps pour oublier 23 ans de dictature ?
    Dans les rues de Tunis, la fierté déborde. Il y a beaucoup de gens qui vous abordent comme pour vous prendre à témoin de ce qui s'est passé dans le pays, de ce qui s'y passe encore et de ce qui va changer. « Alors tu as vu ? », interrogent-ils, sans avoir...
  • Tunis manifeste toujours
    La Tunis nouvelle est en effervescence. Depuis que Ben Ali a fuit, la plupart des gens sont bien retournés au travail, mais pourtant il reste impossible de recenser tous les mouvements, toutes les manifestations, qui agitent encore la capitale tunisienne,...

A voir sur le Web

A lire sur le Web