Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui parle?

Jeune journaliste, j’essaie de pratiquer ce métier pour "raconter le monde" et donner à voir ce que l'on ignore parfois. « Le voyage ne commence pas au départ et ne finit pas au retour » écrit Kapuscinski dans Mes Voyages avec Hérodote. Pour expliquer la façon dont des gens que nous ne connaissons pas voient le monde et leur vie, il faut être près d’eux. En tentant de mieux comprendre leur point de vue on acceptera mieux la différence et peut-être verra-t-on qu’elle n’est pas si… différente ?

Rechercher

Texte Libre

Sites et blogs photos:
Lens :
le blog photo et multimédia du New York Times, magnifique et instructif
Burn :
webzine photo parrainné par David Alan Harvey
PierreMorel.net :
le blog de Pierre Morel
Photo-Reportage et Co :
le blog de Sandro di Carlo Darsa
Reportages Photos.fr :
actu photo, tutoriels et galeries de jeunes photographes

Archives

Attention, Reportage et Photo déménage !
Vous êtes encore nombreux à venir visiter Reportage et Photo, pourtant cette adresse n'est plus mise à jour. Si vous souhaitez découvrir mes nouveaux articles je vous invite à venir les voir sur Reportageetphoto.fr. Vous êtes donc cordialement invité à venir y découvrir toujours plus d'analyses d'images, d'histoires de reportages et de documentaires multimédia à cette nouvelle adresse, plus pratique et plus belle.
- Antonin Sabot-Lechenet
7 novembre 2007 3 07 /11 /novembre /2007 22:28


Un peu comme pour la Birmanie, on dispose de relativement peu de photographies des récentes manifestations au Pakistan. 

La situation n'est tout de même pas la même et de nombreuses agences disposent de photographes sur place. C'est le cas de l'AFP, avec Arif Ali qui a pris cette très bonne image.

La photo de presse joue parfois sur la répétition d'images déjà connues pour faire de l'effet. A première vue, c'est sur ce ressort que tire cette image. Un individu y renvoit une grenade de gaz lacrymogène. Il a un bras tendu, l'autre revient le long du corps et une fumerolle montre le trajet retour de la grenade. Au fond on croit avoir vu cette image des centaines de fois. En Palestine, à Gènes ou pendant le CPE, on pourrait voir la même scène. 



Mais en y regardant de plus près, et c'est une partie de l'étonnement que produit cette image, elle a vraiment quelque chose de nouveau. En effet, ce n'est pas un jeune encagoulé ou portant un keffier qui ose ce geste de défi envers les forces de l'ordre. Ce n'est pas un Pakistanais pachtoune des "zones tribales" ni même un commerçant du marché populaire de Karachi. C'est un homme en costume cravate, un avocat.

L'image va plus loin que ce qu'elle montre. Elle révèle un caractère fondamental de la révolte qui agite le Pakistan et qui n'est pas forcément explicité par les articles de presse : c'est une révolution menée par des membres du système judiciaire, et d'une classe sociale assez privilégiée. Les Pakistanais qui se battent en ce moment le font pour le droit et la démocratie, sur la base d'arguments juridiques. Dans un pays tiraillé entre la dictature militaire, l'islamisme et les pouvoirs tribaux, ce détail à de l'importance.


Arif Ali/AFP, publiée dans l'International Herald Tribune le mardi 6 novembre.
Cette photographie est issue d'une parution de presse, sa diffusion ici l'est à titre d'information et d'explication sur sa signification. L'auteur de ce blog tient à marquer son attachement au droit d'auteur.

Partager cet article

Published by Antonin Sabot-Lechenet - dans Inside the Picture
commenter cet article

commentaires

Antonin 21/11/2007 22:15

On parle de cette image sur le site d'Arrêt su images de Daniel Schneiderman. Si vous voulez aller voir de quoi il retourne, c'est ici :http://arretsurimages.net/post/2007/11/19/Col-blanc-et-rebelle-ca-va-pas-ensembleIl y a même qlq'un qui cite Reportage et Photo, merci à lui ;-p

Antonin 08/11/2007 11:10

Petit ajout qui va dans ce sens, Gaston Leroux, couvrant à St-Pétersbourg la guerre russo-japonaise de 1905 et les événements en découlant écrit dans une de ses dépêches : "Ce sont les gens de l'ordre qui feront la révolution, c'est-à-dire les marchands grands et petits, les commerçants, les industriels, les propriétaires terriens, grands et petits, les paysans laboureurs, tous gens des villes et des campagnes, amis du travail, du calme à l'intérieur, de la paix à l'extérieur; les nobles, beaucoup de nobles qui ont compris quer le désordre en haut était aussi contraire à leurs intérêts qu'en bas, c'est-à-dire que le gouvernement autocratique-bureaucratique était plus à redouter que l'émeute, puisqu'il la crée; enfin tous ceux des professions libérales et, naturellement, les avocats.""Pourquoi la révolution vient-elle des gens de l'ordre? Parceque ce sont ceux-là qui ont eu le plus à souffrir de l'état des choses."

Antonin Sabot-Lechenet 08/11/2007 11:17

J'ai oublié la référence : Gaston Leroux, L'Agonie de la Russie Blanche, Edition des autres, collection Motifs.

Articles Récents

  • Reportage et photo évolue
    La vie du blog Reportage et photo prend une autre dimension. Après une tentative de nouveau départ sous Wordpress, il devient un vrai site à part entière et devient donc Reportageetphoto.fr (ça en jette hein!). Vous êtes donc cordialement invité à venir...
  • Sélection de photos du conflit Libyen
    Reportage et photo déménage ! Je vous invite à retrouver ce nouvel article sur mon nouveau blog. C'est par là !
  • Maintenant les policiers doivent payer leur café !
    S'il est un poids dont les Tunisiens sont heureux de s'être débarrassés, c'est bien celui que faisait peser sur eux la police. Autrefois omniprésente et capable de tous les abus de pouvoir, des plus graves aux plus insignifiants et donc blessants, elle...
  • Tunisie : "Même ma grand-mère connait les proxys"
    La censure d'Internet en Tunisie a vécu. Les jeunes ici connaissaient bien les moyens de la contourner mais maintenant tout est en accès libre, même, s'amusent certains blogueurs tout en jurant ne pas vraiment être allé voir, les sites pornographiques....
  • MAM et Fillon sont dans un avion...
    ...Et ça fait bien rire les Tunisiens. Pour preuve, voir cette excellente caricature du dessinateur blogueur Seif Nechi (cliquez pour agrandir) : (le mot sur le tableau, Ja'ala, veut dire "pot de vin" de manière très vulgaire, une belle première leçon...
  • Combien de temps pour oublier 23 ans de dictature ?
    Dans les rues de Tunis, la fierté déborde. Il y a beaucoup de gens qui vous abordent comme pour vous prendre à témoin de ce qui s'est passé dans le pays, de ce qui s'y passe encore et de ce qui va changer. « Alors tu as vu ? », interrogent-ils, sans avoir...
  • Tunis manifeste toujours
    La Tunis nouvelle est en effervescence. Depuis que Ben Ali a fuit, la plupart des gens sont bien retournés au travail, mais pourtant il reste impossible de recenser tous les mouvements, toutes les manifestations, qui agitent encore la capitale tunisienne,...

A voir sur le Web

A lire sur le Web