Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui parle?

Jeune journaliste, j’essaie de pratiquer ce métier pour "raconter le monde" et donner à voir ce que l'on ignore parfois. « Le voyage ne commence pas au départ et ne finit pas au retour » écrit Kapuscinski dans Mes Voyages avec Hérodote. Pour expliquer la façon dont des gens que nous ne connaissons pas voient le monde et leur vie, il faut être près d’eux. En tentant de mieux comprendre leur point de vue on acceptera mieux la différence et peut-être verra-t-on qu’elle n’est pas si… différente ?

Rechercher

Texte Libre

Sites et blogs photos:
Lens :
le blog photo et multimédia du New York Times, magnifique et instructif
Burn :
webzine photo parrainné par David Alan Harvey
PierreMorel.net :
le blog de Pierre Morel
Photo-Reportage et Co :
le blog de Sandro di Carlo Darsa
Reportages Photos.fr :
actu photo, tutoriels et galeries de jeunes photographes

Archives

Attention, Reportage et Photo déménage !
Vous êtes encore nombreux à venir visiter Reportage et Photo, pourtant cette adresse n'est plus mise à jour. Si vous souhaitez découvrir mes nouveaux articles je vous invite à venir les voir sur Reportageetphoto.fr. Vous êtes donc cordialement invité à venir y découvrir toujours plus d'analyses d'images, d'histoires de reportages et de documentaires multimédia à cette nouvelle adresse, plus pratique et plus belle.
- Antonin Sabot-Lechenet
7 août 2007 2 07 /08 /août /2007 12:34

 

« La fièvre de mon pays c'est la malaria, la fièvre de mon pays c'est l'inflation, la fièvre de mon pays c'est le manque de liberté » chantait Fela Kuti dans son album Yellow Fever. Dix ans après la mort de l'artiste-prophète, le 2 août 1997 à cause du sida, ses mots sonnent encore affreusement juste.

Fela-Kuti-black-president-02.jpgPochette du disque Black President

Fela Anikulapo Kuti, saxophoniste et chanteur, a initié le mouvement musical de l'afrobeat
, une fusion entre les mélodies du jazz, et de la funk et les rythmiques africaines. Musicalement, une révolution avec pas moins de 25 albums à son actif. Mais Fela Kuti ne s'est pas contenté de révéler la musique africaine à l'occident (à l'Amérique notamment où il a passé quelques années), il a aussi été un véritable activiste politique.

Dans ses actes et ses chansons, il n'a cessé de lutter pour la justice, contre la corruption des régimes militaires dictatoriaux africains. A Lagos, la capitale du Nigeria, il créa une république indépendante dans sa maison : la Kalakuta Republic, faisant beaucoup d'émules qui le rejoignirent.


Dans ses chansons, Fela est virulent et sarcastique. Ainsi la chanson Zombie où ils s'en prend aux militaires africains. Les traitant de zombies qui "ne parlent pas si tu ne leur demande pas de parler, qui ne pensent pas si tu ne leur demande pas de penser". "Dis-lui de tuer et il tue, dis- lui de marcher droit et il marche droit".


Extrait de Zombie par Fela Kuti

Cette chanson lui valut "l'invasion" de la Kalakuta Republic par les militaires Nigérians et un passage à tabac. Mais Fela Anikulapo (celui qui porte la mort dans un sac) Kuti ne se démonte pas et répond à la violence par les mots dans la chanson Unknown Soldier.

Politique, il dénonce les affres des systèmes politiques africains, entretenues à la fois par les polticiens noirs que par les néo-colonialistes "sorciers blancs" qui pillent les richesses du continent. Dans la chanson I.T.T. (pour International Thieves) il explique leur façon d'agir : "Ils se font les amis des journalistes, les amis des membres des commissions, amis des secrétaires d'Etats, amis des ministres et puis ils commencent à voler à l'argent. Ils commencent à voler, à faire de l'inflation, de la corruption..."

Extrait de I.T.T. de Fela Kuti



Fela a été l'espoir d'un pays, le Nigéria. Il a aussi été le leader incontesté d'un mouvement musical innovateur et qui continue aujourd'hui à vivre en référence à lui. Aujourd'hui ce sont les propres fils de Fela, Femi et Seun, qui ont repris le flambeau de l'afrobeat et son message.

Fela-Kuti-black-president-01.jpg
Visuel extrait du disque Black President



A écouter : Black President, une compilation des meilleures chansons de Fela.
                 Shoki Shoki, un des meilleurs disques de son fils Femi.

A visiter : Le site Fela project

A voir : Le film de Stephane Tchal-Tadgieff, où Fela annonce qu'il va devenir président du Nigéria (sur Youtube en 6 parties)

Partager cet article

Published by Antonin Sabot-Lechenet - dans C pas d'la confiture - C d'la culture !
commenter cet article

commentaires

Antonin 09/08/2007 12:23

Bonjour Maud. Merci d'avoir laissé un mot. Je vais souvent sur ton blog aussi, je l'aime bien. Je t'envoie un mail.

Maude ML 09/08/2007 10:26

Hello !Je tombe très souvent sur ton blog, impossible d'y échapper, et en plus il est vraiment très intéressant. Bravo pour les prix que tu as remporté au fait, j'aimerais beaucoup suivre tes traces... un conseil ?Ah, sinon, je voulais te dire que j'ai créé une communauté intitulée "apprentis journalistes" sur over-blog (http://www.over-blog.com/com-1008046082/Apprentis+journalistes.html). Je ne sais pas si cela t'intéresse, mais comme tu es étudiant au CFJ je pense que tu rentres dans la catégorie ! N'hésite donc pas à y participer.Bonne continuation sur la "blogosphère" ! ^^Maude

Antonin 08/08/2007 02:21

Merci Monsieur Pingouin! Si vous découvrez Fela, précipitez-vous sur son fils Femi... en plus il passe souvent (relativement) en concert en France.C'est vrai que Fela est assez peu connu dans nos froides contrées... dommage.

Monsieur Pingouin 08/08/2007 00:50

Bravo d'avoir pensé à Fela Kuti.Je ne l'ai découvert que récemment, et avoue complètement accroché sur son titre shakara.Dommage qu'il ne soit pas plus connu, enfin au moins vous lui rendez hommage.

Articles Récents

  • Reportage et photo évolue
    La vie du blog Reportage et photo prend une autre dimension. Après une tentative de nouveau départ sous Wordpress, il devient un vrai site à part entière et devient donc Reportageetphoto.fr (ça en jette hein!). Vous êtes donc cordialement invité à venir...
  • Sélection de photos du conflit Libyen
    Reportage et photo déménage ! Je vous invite à retrouver ce nouvel article sur mon nouveau blog. C'est par là !
  • Maintenant les policiers doivent payer leur café !
    S'il est un poids dont les Tunisiens sont heureux de s'être débarrassés, c'est bien celui que faisait peser sur eux la police. Autrefois omniprésente et capable de tous les abus de pouvoir, des plus graves aux plus insignifiants et donc blessants, elle...
  • Tunisie : "Même ma grand-mère connait les proxys"
    La censure d'Internet en Tunisie a vécu. Les jeunes ici connaissaient bien les moyens de la contourner mais maintenant tout est en accès libre, même, s'amusent certains blogueurs tout en jurant ne pas vraiment être allé voir, les sites pornographiques....
  • MAM et Fillon sont dans un avion...
    ...Et ça fait bien rire les Tunisiens. Pour preuve, voir cette excellente caricature du dessinateur blogueur Seif Nechi (cliquez pour agrandir) : (le mot sur le tableau, Ja'ala, veut dire "pot de vin" de manière très vulgaire, une belle première leçon...
  • Combien de temps pour oublier 23 ans de dictature ?
    Dans les rues de Tunis, la fierté déborde. Il y a beaucoup de gens qui vous abordent comme pour vous prendre à témoin de ce qui s'est passé dans le pays, de ce qui s'y passe encore et de ce qui va changer. « Alors tu as vu ? », interrogent-ils, sans avoir...
  • Tunis manifeste toujours
    La Tunis nouvelle est en effervescence. Depuis que Ben Ali a fuit, la plupart des gens sont bien retournés au travail, mais pourtant il reste impossible de recenser tous les mouvements, toutes les manifestations, qui agitent encore la capitale tunisienne,...

A voir sur le Web

A lire sur le Web